mardi 17 mars 2015

Mistigri

Et bien voici le doudou terminé......
Tout crocheté petit à petit et cousu.........
Il deviendra bientôt un nouveau compagnon de jeux.......



Mistigri, tellement gris, qu'on dirait un chat des cendres,
Dans la cave, endormis, tu te caches pour descendre sur les pas de la  nuit.
Mistigri, tellement gris, tu te bouches les oreilles,
Bien au chaud, loin du bruit, chaque fois que tu sommeilles dans les bras de la nuit.

Sur ma main, tu poses toujours, quatre pattes de velours.
Mais la nuit mon gentil félin, sort ses griffes, diablotin !

Mistigri, tellement gris, dors le long de la chaudière, sous le nez des souris,
Qui dévorent du gruyère dans les mains de la nuit.
Mistigri, tellement gris, lève un coin de ta paupière, les souris sont parties
Se cacher dans la gouttière sous le nez de la nuit.

Mistigri, tellement gris, quand l'horloge du village, douze fois, te redit
Qu'elle a finit son voyage dans le coeur de la nuit.
Mistigri, tellement gris, tu t'en vas dans  les ruelles,
Retrouver tes amis, tant que brillent les chandelles dans les yeux de la nuit.

                                                                           Mannick                                                                      



 Le chat " l'âme invisible"  de la maison (Jean Cocteau)